Partagez | .
 

 Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Beta & Admin
Messages : 5
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.   Jeu 19 Mar - 16:21



Peter Hale

Did you really trust me?






Parce qu'on m'accepte comme je suis
Pour parler de Peter, commençons par la base, il est plutôt envieux et jaloux de sa grande sœur. Bien que celle-ci aient été comme une mère pour lui, il aurait préféré être l'aîné et par conséquent l'Alpha. Il aimerait donc qu'on fasse plus attention à lui, qu'il n'y en est pas que pour sa sœur. Bien qu'il apprécie son neveu, mais ne le dis pas forcément, ainsi que sa sœur, il préférait être le centre d'attention. C'est une évidence qu'il admire fortement les dons d'Alpha de Talia, tout comme il admirait ceux de sa mère, et aimerait avoir les même. Avide de pouvoir, il est capable de manipuler n'importe qui ou de faire en sorte que certaines choses arrivent pour tourner ensuite les événements à son avantage. Toujours sûr de lui, il montre donc une grande confiance en lui-même, même si cela n'est pas forcément vrai ; combiné à son grande intelligence cela l'aide grandement à manipuler, de plus il ne montrera jamais ses faiblesses et rarement certaines émotions, ou du moins les simuleras dans le but de manipuler.
Qui suis-je ?
Peter Hale ▲ 25 ans ▲ Pretenders ▲ Observateur, Intelligent, Rusé ▲ Manipulateur, Jaloux de Talia ▲ (c) : Joy & quelqu'un sur google

Il était une fois...
un petit chaperon ro... Pardon, je m'emporte.
Une enfance difficile (1980 à 1990)

Je suis le dernier d'une fratrie de trois, l'aîné est Talia, ma sœur, quant au cadet il s'agit de Frederick, mon frère. Il faut savoir que notre famille n'est pas comme le commun des mortels puisqu'il s'agit d'une famille de lycanthropes aussi nommé loup-garou. Depuis mon plus jeune âge, où je n'avais pas encore conscience de quoi que ce soit, nos parents n'en avait que pour Talia, Talia et encore Talia. Il n'y avait qu'elle au point que personne ne s'occuper de moi ou de Frederick. Tiens parlons en de lui, alors qu'on aurait dû se soutenir dans ce moment difficile, s'épauler, faire comme font tous les frères, non, lui il préférait s'isoler et ne pas me parler. Heureusement que j'avais encore Talia qui s'occupait de moi, mais encore une fois c'était Talia, encore Talia, la superbe Talia.

Mon enfance n'a donc pas été du tout était heureuse ; Talia m'énervait au plus au point car moi aussi je voudrais être le centre d'attention, dans une vraie famille c'est toujours le benjamin qui est le chouchou, ici il faut croire que c'était différent. Notre famille était régit par des rangs, comme tous lycanthropes qui se respecte, l'aîné d'une famille était toujours l'Alpha, le chef de la meute. C'est pour ça qu'il n'y en avait que pour Talia, et puis de toute façon on était aussi régit sous un système matriarcat, ça n'aurait pas aidé moi ou mon frère à devenir Alpha. Je l'enviais vraiment beaucoup, ma sœur, j'aurais aimé être l'Alpha et que tout le monde s'occupe de moi, mais c'était différent. En soi, Alpha elle ne l'était pas encore, mais ça importait peu, puisqu'elle le deviendrait toute façon.

J'ai passé dix bonnes années à subir ça, à avoir des parents qui ne s'occupaient pas de moi, à avoir une grande sœur qui jouait la mère mais que j'enviais plus qu'autre chose et qui m'énervait au plus haut point pour ce qu'elle était. Je l'aimais au fond, car elle restait ma sœur, mais tout était centré sur elle alors difficile de ne pas avoir de la haine. Les événements n'ont pas trop évolués quand elle est devenue Alpha...

La naissance d'une Alpha (1990 à 1992)

A cette époque, Talia avait déjà une fille, une futur Alpha aussi, de quoi m'énerver encore plus énormément. Elle s'appelait Laura, Laura Hale, et bien que je ne l'appréciait pas vraiment pour les même raisons que j'avais de ne pas apprécier Talia, elle restait ma nièce et je la portais un peu dans mon cœur. Évidemment, si elle avait un enfant elle avait aussi un petit ami, ou devrais-je dire un mari. Lui, je ne le portais pas dans mon cœur, il était pas important pour moi, d'autant plus qu'il n'était même pas un loup-garou ou quoi que ce soit d'autre, à la base il ne savait pas dans quoi il avait mit les pieds. Sa mort ne me gênerait pas plus que ça, d'ailleurs je ne savais même pas comment elle avait pu faire des enfants avec un humain. Nos parents sont aussi morts cette même année, ce qui a fait de Talia une véritable Alpha, avec les yeux rouges et tout. Ce n'est pas la seule chose importante à noter pendant cette période...Derek, le second enfant de Talia, son seul fils, est aussi né, c'est bien le seul pour lequel je portais vraiment une grande attention.

Cet enfant je le vu grandir, évoluer, en même temps que moi, et plus il grandissait plus il me ressemblait. Il enviait sa grande sœur d'être une futur Alpha, il aurait aimé être à sa place, toutes ses choses que je ressentais aussi me forçait à me rapprocher de lui. Je le considérais vraiment comme mon neveu, il était important pour moi, et bien que je ne le montrais pas autant, je l'aimais vraiment beaucoup. A ce moment là, j'étais encore quelqu'un d'assez normal, je veux dire, j'étais intelligent et rusé mais je ne cherchais pas encore à faire quoi que ce soit de mal, j'étais encore jeune, les choses ont malgré tout rapidement évolués...

L'art de la manipulation (1992 à 1994)

Cette période fut l'une des plus sombre de toutes, non pas pour moi mais pour les autres, car c'est à ce moment là où j'ai commencé à me jouer des autres... Ma famille ignore tout de cette période, ou du moins c'est ce que je crois, même Talia n'est pas au courant de ce que j'ai pu faire. Au début les choses allaient bien et tout étais plutôt normal jusqu'au jour où je réfléchissais à une idée pour devenir Alpha à la place de Talia. Les choses n'étaient pas simple, et je serais prêt à lui voler ses pouvoirs s'il faut, mais la tuer serait trop difficile pour moi. Il me fallait me renseigner sur mes possibilités, mais pour ça il me faudrait aussi des alliés et de quoi parvenir à mes fins. C'est à partir de là que « Manipulation » fut mon maître-mot, petit à petit je m'entraînais à manipuler des gens que je ne côtoyais pas spécialement mais que je voyais assez régulièrement pour me permettre de voir mon efficacité sur la durée. Ca commença par des trucs peu méchant, comme par exemple de fausses rumeurs, des fausses invitations, et diverses choses qui ressemblaient plus à des mensonges, voire ce que je pourrais faire croire aux gens. Finalement, j'allais jusqu'à tester ma capacité à briser une relation entre deux personnes, amour, amitié, peu importe, ça réussissait plutôt bien.

Cela me prit du temps à arriver à tout ça, il me fallait deux bonnes années pour apprendre à faire ce que je voulais des autres, et encore ça ne marchait pas avec tout le monde. Je réussis finalement à même faire tuer quelqu'un à une personne. Ce jour là fut l'un des plus sombres de ma vie, une personne finissant en prison à cause de moi, et une autre morte tout autant de ma faute, je me sentais mal mais personne ne l'a jamais su, personne ne l'a jamais remarqué... Je sais pas ce qui m'avait poussé à faire ça, mais à ce moment-là j'étais trop mal pour recommencer. La manipulation continuait malgré tout, ça devenais presque instinctif pour moi et je ne pouvais m'en empêcher. J'ai bien tenté de manipuler Talia et Laura, en vain, quant à Frederick n'en parlons même pas. Il y avait bien Beckett que j'aurais pu manipuler un peu, mais je n'arrivais qu'à peine. Derek était trop jeune pour que je tente quoi que ce soit, malgré tout je me rapprochais de lui, il était encore petit mais je l'aimais déjà bien.

Sombre Destin (1994 à 1995)

J'avais tué quelqu'un, et je le ressentais de plus en plus, je me sentais mal et en même temps, je savais que grâce à ça je pourrais devenir plus fort... En réalité, ce n'était pas la force qui m'intéressait, mais l'attention, je voulais les pouvoirs de Talia, je voulais qu'on s'intéresse à moi, c'est tout ce dont j'avais besoin. Jusqu'à maintenant, je n'étais rien, et peut-être qu'avec mon intelligence et la manipulation je pourrais changer tout ça. Je me suis pas mal isolé et enfermé à ce moment là, bien que je le montrais le moins possible que ma grande sœur ne me pose pas de questions. Je réfléchissais à des plans, au point que ma poubelle était rempli de papier traçant des idées pour manipuler ma propre famille, mais je devais tester ses plans sur d'autres avant... Cependant, plus le temps passait plus je repensais au fait que j'avais fais tué quelqu'un, ce n'était pas moi qui l'avait tué, et cette personne le méritait, mais j'étais fautif quand même. Je m'en voulais, j'étais rongé par la culpabilité et le regret, et je voulais juste que ça passe. J'écrivais, encore, encore, et encore, finalement rien ne venait, trop de papier, je les brûlais tous sans un mot. Il restait bien deux trois boules de papier froissé sur mon bureau mais ça m'importais peu...

Je grandissais encore et toujours, mais j'étais pas le seul Derek aussi, alors je me rapprochais de plus en plus de lui, je m'occupais un peu de lui, tout ça, je le considérais vraiment comme mon neveu et je voulais pas qu'il subisse le même passé que moi. Bien qu'il avait l'air différent, je sentais bien que plus tard il me ressemblerait, j'avais besoin de lui, et lui il aurait besoin de moi. A cette période je me suis aussi mis à jouer un peu au basket, pourquoi ? Et bien ça me permettais de m'entourer d'amis et d'équipe de joueur divers mais aussi de me changer les idées, je ne voulais plus penser à tout ça, en fait, j'en venais presque à douter de mes choix.

Une rencontre pas sans importance (1995)

Derek était encore jeune et petit, mais je profitais du fais de mettre mis un basket pour m'amuser un peu avec lui de temps en temps et pas qu'à ça. Je passais pas mal de temps avec lui, il était presque comme un petit frère au fond, mais je ne sais pas s'il se rappellerait de tout ça plus tard... Le petit qui voulait jouer au basket avec moi était quand même assez ironique. C'est limite si la balle ne faisait pas sa taille, mais il tentait quand même de la récupérer, jusqu'à que je loupais une feinte pour m'entraîner et lui envoya la balle en pleine dans le visage. Celle-ci rebondit et parti loin derrière moi, aux pieds de ce qui semblait être une jeune fille, elle était sans doute nouvelle dans le coin. Je me rapprochais de mon neveu pour lui caresser les cheveux, il semblait jouer les grands à ne pas pleurer malgré la douleur et je lui souriais, il était quand même tombé sur les fesses et se releva, je décidais alors d'aller récupérer la balle.

La jeune demoiselle se tourna et récupéra le ballon, j'étais juste en face d'elle quand elle le prit dans ses mains. Je m'excusais d'avoir laissé échapper ma balle à ses pieds, elle me tendit la balle et je la récupérais en souriant. Croisé son regard ne fut pas sans effet puisqu'il me captiva absolument mais peu importe, je la saluais en me retournant pour partir lui laissant quand même mon prénom en cadeau. J'avais bien senti qu'elle n'était pas comme tout le monde, elle était comme moi, différente, mais pas qu'un peu, elle semblait avoir mon âge en plus, je n'avais pas d'amie avec un grand E, c'était une bonne occasion.

Depuis l'accident à cause de moi, j'avais beaucoup de mal à retourner au lycée, mais tout le monde me racontait qu'il y avait une nouvelle et qu'elle était plutôt charmante bien qu'assez distante avec tout le monde. Pour la première fois j'y retournais avec le sourire et sans aucune crainte, comme si j'avais enfin tourné la page. Quelle surprise cela fut quand il s'avérait vrai qu'il y avait bien une nouvelle dans le lycée mais pas n'importe qui, la fille que j'avais rencontré il y a quelques jours de cela quand je jouais avec Derek. Les coïncidences sont parfois très étranges, ce genre de choses est presque digne des différentes séries qui passent à la télé, une fille arrive dans un quartier, elle rencontre un jeune homme par pur coïncidence, ils tombent amoureux et se retrouvent au lycée puis sortent ensemble. Tellement cliché que malgré tout je ne pu m'empêcher de me rapprocher d'elle, mais plus je m'approchais plus je sentais que quelque chose n'allait pas. Ma première phrase fut assez taquine bien que sincère, elle savait éviter la foule et les gens c'était évitant pour n'importe qui. Je me présentais ensuite totalement cette fois-ci en tentant de lui rafraîchir la mémoire sur l'autre jour, elle hocha la tête.

La conversation tourna un peu au surnaturel à ce moment-là, heureusement il n'y avait personne autour, je lui demandais ce qu'elle était comme métamorphe, elle me regardait avec des yeux un peu du genre ceux quand on se demande de quoi parle une personne. Je lui dis simplement qu'elle avait dû remarquer elle aussi que je n'étais pas normal. Elle me répondit alors qu'elle était une coyote, j'avais raison elle était différente des autres mais aussi de moi, et elle me posa la question en retour. Ceux à quoi je répondis naturellement « Un loup », elle n'avait pas l'air bien , et je m'inquiétais un peu pour elle alors je lui demandais ce qu'elle avait. Elle me répondit plutôt durement et froidement, c'était presque vexant au point que j'aurais dû partir sur le moment. J'aurais dû mais je ne l'ai pas fait, elle venait de me dire que j'en avais rien à foutre qu'elle aille mal mais c'était faux. Je la regardais interloqué quand elle dit ça, mais finalement je pris sa tête entre mes mains quand je remarquais que ses yeux avaient changé, et lui dis d'une voix simple et rassurante « Calme toi, ça va passer ». Ses yeux reprint leur couleur normal, je lui souriais et elle aussi, elle semblait être revenu à la normal et c'était une bonne chose.

Les rêves sont toujours éphémères (1995 à 1997)

Caliska, c'était le nom de cette belle demoiselle, était dans la même classe que moi, une pure chance. On passait beaucoup de temps ensemble, à sécher, à faire d'autre chose, les cours ne m'avaient jamais intéressé toute façon ni même le lycée d'ailleurs mais depuis qu'elle était là c'était différents. J'oubliais tout ce que j'avais fais, je devenais différents, j'en oubliais presque mon envie de devenir Alpha. J'avais changé grâce à elle, et je n'étais plus à songer à faire du mal à ma propre famille pour obtenir les pouvoirs de ma sœur c'était une bonne chose. Le temps passa, et plus il passa plus on se rapprochait, on devenait un vrai couple, et pas mal de choses se passaient entre nous, des choses sans forcément se protéger d'ailleurs.

Un jour, je sortis pour la rejoindre et finalement l'invita chez moi. On rencontra Talia au moment où on voulait rentrer, après une courte discussion on montait dans ma chambre. On était bien tous les deux, ensemble en amoureux. Mais on n'était pas que deux quelques choses avaient changé, elle me dit qu'elle m'aimait et je voulais lui répondre en enchaînant sur une question assez difficile à dire mais je ne pus la temps que je fus interrompu par Beckett. Avant, je l'aurais certainement ignoré, envoyé boulet, et peut-être même pire pour ça, un humain, même époux de ma sœur, n'avait rien à me dire mais depuis que j'étais avec Cali ça aussi avait changé. Il m'envoya faire des courses alors que Talia et elle semblait vouloir se parler, je n'étais pas dupe, je savais de quoi elle voulait lui parler, elle avait remarqué aussi. Caliska était enceinte, et c'était évident que c'était de moi, alors cela perturbait un peu Talia qui n'avait jamais aimée ma petite amie, j'avais peur de ce qui se passerait à mon retour.

A mon retour ? Il n'eut rien, pas de Cali, pas d'explications de Talia qui me dit simplement qu'elle était rentrée chez elle. Rien, elle ne me dit rien, personne ne me dit rien. Je ne pus même pas sortir pour tenter d'aller la voir et d'avoir des explications... Le lendemain, je parti au lycée mais elle n'y était pas, je parti chez elle après les cours, même chose. Elle n'était nul part... Elle était partie mais pourquoi ? C'était ma faute ? Je pleurais pour l'une des premières fois de ma vie, une douleur immense se fit sentir dans mon cœur, j'étais triste mais je ne voulais le montrer à personne. Une fois l'événement passé je rentrais chez moi et m'enfermais de nouveau dans ma chambre, comme à une époque mais cette fois-ci c'était pas pour y faire des plans mais par tristesse.

Il me fallu une bonne année pour réfléchir à tout ça, être sûr de moi, il m'avait fallu vieillir un peu et savoir comment je lui en parler pour me diriger vers ma sœur et lui dire clairement « C'est de ta faute si Caliska est partie il y a un an n'est-ce pas ? » je n'eus pas de réponse, mais j'insistais, je savais que c'était sa faute, je lui parlais de fais qu'elle était enceinte et qu'elle le savait certainement. Elle ne m'expliqua rien, sans que je sache pourquoi, ce jour-là fut des plus étranges, car le temps passa extrêmement vite comme quand on dort. Je devais d'ailleurs dormir puisque je me réveillais, je n'avais plus les souvenirs de ce qui s'était passé cette dernière année, tout ce dont je me rappelais c'était que Caliska était partie. Je pris alors ça comme une trahison et fut blessé profondément, car je cru qu'elle m'avait abandonnée, qu'elle m'avait quittée sans me prévenir, qu'elle était partie et ne voulais plus me voir. Je lui en voulais beaucoup, mais je serais quand même content de la revoir, je voulais... de simple explications.

Douce Trahison (1997 à 2000)


Traîtresse. Durant les trois années suivante ce fut le seul mot qui sortait de ma bouche assez régulièrement et que mon esprit pensé souvent. Je lui en voulais de plus en plus d'être parti sans rien m'avoir dis. Après tant d'année même pas elle était revenue et même pas elle m'avait prévenue, rien. J'étais seul maintenant, et plus le temps passé plus je pensais à ce que j'avais fais. J'étais triste et je me sentais tellement seul. J'ai passé ses années à être rongé intérieurement, je voyais bien Derek grandir, et lui me réclamait de plus en plus alors je tentais d'être là pour lui mais je n'étais plus le même. Pourquoi était-elle partie ? Était-ce à cause de moi ? C'était parce que j'étais faible ? Ou cela avait peut être encore un rapport avec le fais d'être Alpha ou non...

Le pouvoir... Je voulais le pouvoir... Depuis quand j'avais une soif de puissance comme ça ? Je ne sais pas, mais je voulais ce pouvoir, je voulais devenir Alpha ! Ses années furent autant consacré à ma tristesse, à une pseudo déprime, qu'à m'entourer de mauvaises fréquentations, des Loups et encore des Loups. Je fus la rencontre de quelques chasseurs aussi et manquait plus d'une fois d'y passer mais ma vie n'avait plus d'importance car elle n'était plus là et j'étais seul. Je me mettais en danger sans me soucier de rien, mon sang bouillait d'un rien, et parfois j'arrivais même à rentrer à la maison totalement blessé et à m'en prendre à Derek comme si tout ça était sa faute alors que ce n'était pas le cas.

Je n'ai jamais tué personne, je ne pouvais pas tuer quelqu'un, parce que j'en étais pas capable, je n'avais pas la force, le courage, je ne voulais pas encore avoir la culpabilité d'avoir tué quelqu'un de mes mains mais... J'avais déjà fais tuer quelqu'un, alors ça, ça m'étais égal, je m'en fichais, après tout maintenant j'étais prêt à manipuler tout le monde sans relâche, plus personne n'avait d'importance pour moi, je voulais juste... le pouvoir.

Je suis Peter. (2000 à 2005)


Peter, se fut le nom graver dans la tête de pas mal de personnes à qui j'avais littéralement détruit la vie par manipulation, mensonge, vengeance. L'amour ? L'amitié ? Les sentiments ? Ce n'était plus rien pour moi, tout le monde n'était qu'un pion, un pion sur un échiquier géant où j'étais le jour et mon objectif était le roi adverse. Le roi qui n'était personne d'autre qu'un Alpha, et plus particulièrement le pouvoir de ma sœur. Chaque action n'était pas faite au hasard, toutes les choses avaient un but précis, je me demandais à la fin si je n'étais pas devenu fou. Non, je n'étais pas fou, mais je pouvais être défini autrement, par un mot qui commence pareil, fourbe.

Il arrivait encore parfois, que certains soir je me retrouvais seul dans ma chambre et je pleurais un peu, j'étais triste, j'avais mal, mais j'avais aussi grandi et les choses commençaient à ne plus avoir d'intérêt. Je voulais juste passer ma tristesse à travers la douleur des autres, je me plaisais dans leur malheur, je me plaisais à leur faire du mal, je me plaisais à les manipuler et à en faire ce que je voulais. J'aimais être ce que je suis, j'aimais passer pour le gros méchant prêt à tout pour parvenir à ses fins. Du moins, c'est ce que je pensais, mais j'avais de plus en plus de mal à me regarder dans un simple miroir.

Ceci n'était que des belles paroles, je voulais le pouvoir de Talia c'était inévitable, mais c'était pas son pouvoir que je voulais vraiment, mais celui d'un Alpha ; bien que je voulais juste lui retirer le sien pour qu'elle ne soit plus le centre d'attention et que ce soit moi. Derek quant à lui, je ne lui voulais pas de mal, malgré que je lui en faisais involontairement, je le manipulais pour parvenir à mes fins alors que j'appréciais énormément ce petit. Caliska ? Elle n'était qu'histoire ancienne, elle restera toujours dans mon cœur mais maintenant je savais que je ne la reverrais plus. Frederick ? Sans doute aussi inutile que Beckett. Laura ? Elle n'était qu'un véritable pion sur mon échiquier, elle était celle qui pouvait me permettre de devenir Alpha. Ah et oui, je ne vous ai pas parlé de la petite derrière, Cora, elle, c'était encore une fille à Talia, mais elle était presque inexistante pour moi.

Le reflet de l'innocence dans les yeux (2005)


Je voulais me rapprocher encore plus de Derek, ou plutôt j'avais besoin de lui pour trahir sa mère. Il avait bien grandi, et pour le coup il pourrait devenir un allié redoutable. Je devais faire en sorte que sa mère le rejette, ou du moins que ça en est tout l'air. Quant à moi, je devais être celui qui serait là pour l'épauler, l'aider, et le faire éventuellement se venger de sa mère ou se racheter, bien que je préférais la première solution. A cette époque, Derek avait une petite amie, Paige, une jeune humaine sans grande importance que je ne connaissais pas trop. Elle était une proie idéale, il y a pas trente six façon de devenir lycanthrope en étant humain. Il fallait qu'un Alpha la mordre, et j'avais justement une connaissance qui pourrait me servir à ça. Je réussis à faire en sorte qu'il accepte de la mordre, et les événements s'en suivi. Une fois mordu un humain ne deviendra pas forcément Loup-garou mais dans le cas contrairement, si cela ne prend pas, il risque de souffrir avant de mourir.

Je me servis donc de ça pour faire en sorte que cette connaissance, Ennis, un Alpha, morde Paige, une fois cela fait, il fallait que Derek tombe dessus, et la rejoigne. En suite, il fallait juste espérer que cela ne prendrait pas sur elle, sinon au moins elle ne serait plus qu'une simple humaine sans intérêt. Je ne connais pas les détails des événements, mais je sais que cela n'a pas du prendre car Derek l'a tué de ses propres mains comme convenu. Par conséquent, ses yeux sont devenu bleu en tant que lycanthrope, pourquoi ? Parce qu'il est maintenant imprégné du reflet d'avoir tué innocente, le poids de l'innocence dans ses yeux. Je pouvais maintenant me servir de ça pour faire croire que si ça mère s'occupait moins de lui, c'était à cause de ses yeux, mais que grâce à eux il allait être craint des autres, et insufflé la peur en eux. Au final, c'était donc très utile qu'il est les yeux, et j'étais content que mon plaît est marché à merveille.

Je n'étais plus le même Peter, j'avais changé, ou devrais-je dire, non, je n'ai jamais changé sauf quand elle était là. Je pouvais mystérieusement la contenir mais elle aussi, quand j'étais avec elle je me contentais de faire des bêtises, d'embêter Talia, de lui en faire voir de toutes les couleurs mais jamais je n'aurais imaginé encore faire du mal à quelqu'un en manipulant tout le monde. Peter ? C'était encore mon nom, du moins je crois... Je suis...

Peter Hale. Futur Alpha ?(2005+)


Je le voulais, ce pouvoir, je voulais devenir Alpha. C'était mon ambition, je voulais voir ce que ça fait qu'on s'intéresse à moi. Je voulais voir ce que ça fait d'être plus fort que tout le monde, d'être respecté, admiré, qu'on s'occupe de moi, qu'on se préoccupe de moi, que je sois quelque chose et pas juste un enfant qui est là pour la décoration. Je deviendrais Alpha, ce n'est pas je veux, ou je vais, je le serais c'est tout, j'en suis certains, car je ne m'abandonnerais pas tant que je le serais pas et peu importe qui se mets sur ma route. Talia, tu as toujours été comme ma mère, mais aujourd'hui tu es plutôt comme mon malheur, le fais que tu sois Alpha m'a brisé, sans ça, on aurait pu être une belle famille, alors maintenant cède moi ton pouvoir.

Je serais ALPHA !


Et derrière l'écran, c'est qui ?

Salut ! T'es un petit curieux, je sais, tu veux tout savoir sur moi. Alors, moi c'est Alzufen, Alzu pour les intimes, mon prénom reste souvent un grand mystère et j'ai 19 ans. Je viens de France, Indre & Loire, du moins à l'origine, maintenant je suis en Bretagne. Je suis dispo 7/7 pour RP, en général. Et la question à un million, comment j'ai connu le forum ? Grâce à Joker ! Plus sérieusement, grâce à Talia




Dernière édition par Peter Hale le Ven 20 Mar - 19:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Omega
Messages : 46
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.   Jeu 19 Mar - 17:09

Re-bienvenue ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Desert Wolf & Modo
Messages : 245
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 37
Localisation : Beacon Hils

MessageSujet: Re: Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.   Jeu 19 Mar - 17:41

Je suis une mauvaise fajitas x.x
Bienvenue officiellement parmi nous si tu as des questions n'hésite surtout pas !

__________________



ω It seems like every day's the same, and I'm left to discover on my own. It seems like everything is grey, and there's no color to beholdω

Fiche de Présentation et de Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Beta & Fonda
Messages : 249
Date d'inscription : 16/01/2015

MessageSujet: Re: Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.   Jeu 19 Mar - 17:46

Bienvenue officiellement parmi nous, cher oncle :stiles:

__________________

Derek Hale ✽
The best in me should be the darkness you will see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Gévaudan & Co fonda
Messages : 416
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.   Ven 20 Mar - 12:52

Bienvenue à toi :)

__________________

I am the alpha, the beta and the omega. I am the Gevaudan.
«Le monde que vous connaissez brûlera dans des flammes éternelles et se tordra de douleur...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Beta & Admin
Messages : 5
Date d'inscription : 16/03/2015

MessageSujet: Re: Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.   Ven 20 Mar - 18:50

Merci à vous tous :)

J'ai terminé la fiche en passant ;)

__________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Beta & Fonda
Messages : 249
Date d'inscription : 16/01/2015

MessageSujet: Re: Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.   Ven 20 Mar - 20:08


TE VOICI VALIDE! :derek: :moh: :mouton: :angel:


Pour quelqu'un qui ne connait pas le personnage de Peter, bah dis donc tu l'as très bien réussi, donc je te valide :love:

Maintenant, il ne te manque plus que d'aller vite recenser ton avatar, par ici, tu n'aimerais pas te retrouver avec un clone :mr: :cool: . Viens donc faire ta fiche de liens par pour que de mignons louveteaux viennent chercher ton amitié :moh: . Et lance toi dans la grande aventure du rp tout naturellement :calin:

Bon jeu parmi nous ! :mccallister: :angel:

__________________

Derek Hale ✽
The best in me should be the darkness you will see
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lies, betrayal , handling, broken dream , hate , this is my life.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Love me now or hate me forever!
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge Of Souls :: Avant le jeu :: Présentations :: Présentations validées-