Partagez | .
 

 Je veux oublier Melissa. Je suis Addison. [Addison M. Askings]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Ignorant
Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Je veux oublier Melissa. Je suis Addison. [Addison M. Askings]   Sam 21 Fév - 22:52



Melissa/Addison Askings/Uperscott

Oublie Melissa.





Parce qu'on m'accepte comme je suis
Addison est quelqu'un de très perturbé de par son passé, il lui arrive de réagir de façon étrange à des situations. Ainsi, elle peut commencer à s'énerver pour pas grand chose et rester calme lors d'une situation de crise.
Elle se refuse à se plaindre, à dévoiler quoi que ce soit d'avant ses douze ans et à pleurer devant qui que ce soit. Elle pleurera toujours lorsqu'elle sera seule et après une journée éprouvante.
C'est une très bonne actrice qui arrive à faire croire ce qu'elle veut.
Ses parents lui interdisaient de se maquiller et de fréquenter des garçons c'est donc tout naturellement que ce sont ses passe temps favoris à présent.
Aux premiers abords, elle apparaît comme quelqu'un de superficiel, elle entretien d'ailleurs cet image afin que personne ne se doute de qui elle est vraiment.
Malgré son passé, elle n'est pas vraiment mature et garde une vision très simplette de la vie. Elle croit à l'amour, au prince charmant et au bonheur.
Elle est très faible psychologiquement et elle a régulièrement de violentes sautes d'humeur. De plus, elle ne supporte pas qu'on la violente que ce soit physiquement et/ou mentalement et elle peut très vite devenir agressive.
Qui suis-je ?
Melissa Upscott ou Addison Askings ▲ 16 ans ▲ Dreamers ▲ Gentille, souriante et bonne actrice ▲ Menteuse, Manipulatrice et Mentalement perturbé. ▲ © : Joy & Tumblr

Il était une fois...
Je suis née Melissa Uperscott le trois octobre 1988 à St George dans l'Utah. Mes parents étaient mormons et toute ma famille l'était également. Je n'ai pas connu une enfance heureuse, j'ai été battue par mes deux parents, harcelé par mes deux grands frères et attouchés par mon père. Je ne les ais jamais considéré comme ma vraie famille. N'est-on pas censé s'aimer entre membres de la même famille ? Se chérir ? Veiller les uns sur les autres ? Voilà ce qu'est une vraie famille et, chez eux, je n'ai jamais connu ça.
J'aimais la compagnie des garçons, je les trouvais plus gentils et plus amusant que les filles. C'était tellement innocent et pourtant on m'a interdit de les côtoyer! Au départ, je n'ai pas obéi. J'avais un amoureux, il s'appelait Tony, je me souviens. Un matin, je devais avoir huit ans, nous nous étions caché pour nous faire de vulgaire petit bisous. Ça aurait pu en rester la mais mon père nous a surpris. Il a sourit à Tony, m'a prit par la manche et m'a tiré jusqu'à la maison. Je pleurais et je criais et, dés que nous sommes rentrés, il m'a frappé. Je sens encore ses coups sur mon visage et je vois encore mes bleus qui venaient obstruer mes petits yeux.

Ce que j'aimais par dessus tout, c'était voler le peu de nécessaire de maquillage que possédait ma mère et de me maquiller avec. Je me mettais du crayon autour des yeux, de la poudre sur les joues et du rouge à lèvre. Je me regardais dans le miroir et je profitais de l'image qu'il me renvoyait. J'allais me démaquiller mais c'est ce moment qu'a choisit mon père pour rentrer dans la chambre. Il m'a regardé et est resté un instant sans bouger. Il m'a mit une claque, la plus forte que je n'ai jamais reçu. Je suis tombée par terre et il a continué à me frapper. Cette fois-là, il n'a pas fait qu'utiliser ses mains, il a également fait usage de ses jambes. Je me suis évanouie.
Lorsque je me suis réveillé, il n'y avait aucun bruit dans la maison. J'entendais les insectes dehors et le seul éclairage dont je disposais était celui de la lune à travers ma fenêtre. Je me suis levée et je me suis regardée dans mon petit miroir. J'étais toujours maquillé mais j'arborais maintenant des hématomes. J'avais un œil presque entièrement fermé et une lèvre qui faisait deux fois sa taille habituelle. C'est ce soir-là que j'ai décidé de partir.

Je n'ai rien pris, j'ai tout laissé. Je ne voulais aucun souvenir, rien qui me ramène à eux. Je pus cependant m’apercevoir que je portais une robe de mormone. Je ne voulais plus m'habiller comme ça. J'ai cherché dans mes tiroirs et j'ai réussis à trouver un pantalon, celui que j'utilise lorsque je dois jardiner. Je me suis alors habillé avec ce pantalon marron ample et un gros pull gris. J'ai ôté mes petites sandales noir afin de laisser place à mes vieilles baskets puis je suis partie.
J'ai ouvert ma fenêtre. Je n'étais qu'au première étage de notre maison, je pus alors sauter sans risque de me faire mal.

J'ai couru, longtemps, puis j'ai marché. Arriva alors un moment où je n'en pouvais plus. Je ne savais pas combien de kilomètres j'avais parcourus et je voyais le soleil pointait son nez. J'ai alors fais du stop.
Un homme s'est arrêté devant moi et m'a demandé où j'allais. Je l'ai regardé un instant puis je lui ai simplement répondu "où vous voulez". Il a du avoir pitié de moi et il m'a prit. Durant tout le trajet qui a duré à peu prés deux heures, il n'a posé aucune question. Je suppose qu'il voulait en savoir le moins sur cette jeune fille de douze ans couverte de bleu et qui semblait avoir fugué. Ça peut se comprendre.
Nous sommes arrivés dans une petite ville et il s'est arrêté: "Je te dépose ici, tu y seras mieux qu'à Las Vegas." me dit-il avant de s'en aller. J'ai alors supposé que nous n'étions pas loin de L.V. J'ai marché quelques minutes avant d’apercevoir un orphelinat.
Je n'ai pas réfléchis longtemps et j'ai toqué à la porte. La porte s'est ouverte dans un grand fracas et une jeune femme se tenait devant moi:
"Qui es-tu?" me demanda-t-elle
Il y eut un blanc.
"Je..Je m'appelle Addison" C'était le premier nom qui m'était venu à l'esprit.
"Que fais-tu ici? Où sont tes parents?"
"Je ne sais pas, je ne me souviens pas."
J'avais en effet eu l'idée de me faire passer pour amnésique, ainsi on ne me poserait pas de questions sur mon passé.
La femme me fit entrer à l’intérieur puis nous nous dirigeâmes vers ce qui semblait être son bureau. La elle me fit m'asseoir en face d'elle:
"De quoi te souviens-tu?"
"Mon nom, Addison"
"Tu sais d'où est-ce que tu viens?"
"Je..Je me souviens d'un appartement dans une grande ville bruyante."
Vu la proximité de la ville, on a supposé que je venais de Las Vegas. Ils n'ont jamais retrouvé mes soi-disant parents et on m'a déclaré "enfant abandonné".
J'ai passé un an dans cet orphelinat puis j'ai été adopté par un jeune couple trentenaire. Ils venaient d'une petite ville appelé Beacon Hills.

Une fois arrivés chez eux, ils m'apprirent tout d'eux. Ils m'avaient adopté car il m'avait trouvé très belle, la femme (Olivia) était stérile et ne pouvait donc pas avoir d'enfants mais l'homme (Joe) l'aimait tellement qu'il ne pouvait se résoudre à la quitter pour une autre, ils avaient donc décidé d'adopter.
Ils s'occupent bien de moi. Ils me donnent l'amour, l'attention et les soins que je n'ai jamais eu. Chez eux, il y a des règles mais ce n'est rien par rapport à celles qu'il y avait à St George. Je me suis juré de ne jamais leur manquer de respect. Je ne leur ai jamais parlé de mon passé, ils n'ont jamais su.

Malgré mon inexpérience au point de vue social, je me suis très vite intégré parmi les jeunes de Beacon Hills. Je fais parties des jeunes filles populaires du lycée. J'ai de bonnes notes et les professeurs ont l'air de m'apprécier, ça vient peut-être du fait que je fasse parties des seuls personnes à ne pas leur manquer de respect...

J'aime ma vie d'aujourd'hui et pour rien au monde je ne l'échangerais contre une autre.

Cependant il m'arrive de revoir des scènes de mon passé.
De sentir les mains de mon père sur mon corps, les coups de ma mère qui pensait que je voulais lui voler son mari et les insultes de mes frères qui n'y allaient pas de main morte. Je veux tellement les oublier mais ma conscience a l'air d'en vouloir autrement.

Et derrière l'écran, c'est qui ?

Salut ! T'es un petit curieux, je sais, tu veux tout savoir sur moi. Alors, moi c'est M et j'ai 15 ans. Je viens du Sud-ouest. Je suis dispo à peu prés 7/7 pour RP. Et la question à un million, comment j'ai connu le forum ? Grâce à moi-même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Desert Wolf & Modo
Messages : 245
Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 38
Localisation : Beacon Hils

MessageSujet: Re: Je veux oublier Melissa. Je suis Addison. [Addison M. Askings]   Sam 21 Fév - 22:55

*o* Freya Mavor
Rebienvenue ma jolie !
Tu n'as pas connu le fo par toi-même igrate Razz
Tu vois, la fajitas du désert est la première cette fois !

__________________



ω It seems like every day's the same, and I'm left to discover on my own. It seems like everything is grey, and there's no color to beholdω

Fiche de Présentation et de Liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Gévaudan & Co fonda
Messages : 416
Date d'inscription : 19/01/2015

MessageSujet: Re: Je veux oublier Melissa. Je suis Addison. [Addison M. Askings]   Sam 21 Fév - 23:05


TE VOICI VALIDE!  :derek:  :moh:  :mouton:  :angel:


Tout d'abord je te souhaite officiellement re-bienvenue  :mouton:
Ta fiche est vraiment géniale, j'ai beaucoup apprécié la lecture (alors que je suis à moitié endormi xD) et elle est vraiment impeccable! Quant à ton perso la pauvre elle a vécu des choses vraiment difficile et j'ai hâte de voir la déclinaison rp.

Enfin :dr:
Saches que Connor ne pourra pas la détester vu ce qu'elle a vécu et ça m'a donné une idée de lien que je t'expliquerais plus tard :stiles:  


Maintenant, il ne te manque plus que d'aller vite recenser ton avatar, par ici, tu n'aimerais pas te retrouver avec un clone  :mr:  :cool: . Viens donc faire ta fiche de liens par pour que de mignons louveteaux viennent chercher ton amitié  :moh: . Et lance toi dans la grande aventure du rp tout naturellement  :calin:

Bon jeu parmi nous !  :mccallister:  :angel:

__________________

I am the alpha, the beta and the omega. I am the Gevaudan.
«Le monde que vous connaissez brûlera dans des flammes éternelles et se tordra de douleur...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Ignorant
Messages : 44
Date d'inscription : 21/02/2015

MessageSujet: Re: Je veux oublier Melissa. Je suis Addison. [Addison M. Askings]   Sam 21 Fév - 23:07

Merci beaucoup et j'ai hâte d'entendre ton idée de lien :stiles:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YOU ARE WELCOME TO BEACON HILLS
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Je veux oublier Melissa. Je suis Addison. [Addison M. Askings]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je veux oublier Melissa. Je suis Addison. [Addison M. Askings]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est comme un Post-it. Pour ne pas oublier que je suis Elena Aleksandrov.
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Je suis égoiste de vouloir te garder. Mais je ne peux te laisser à un autre. # Heather
» Je suis indisposée heu ... je veux dire indisponible
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Edge Of Souls :: Avant le jeu :: Présentations :: Présentations validées-